Sac à dos/Sacoche de vélo

Je n’ai pas trouvé dans le commerce le sac idéal alors je l’ai fabriqué.

Je voulais

  • un sac à dos confortable (et grand) urbain
  • qui peut aussi s’accrocher facilement sur le porte bagage du vélo
  • avec une poche ordinateur rembourrée
  • un dos en mousse confortable (comme les bretelles)
  • des petits rangements intérieurs
  • des poches sur le coté qui peuvent accueillir une gourde ou autre chose

Pour la conception, j’ai fait un sac à dos classique avec une poche plaquée dans le dos dans laquelle je peux glisser les bretelles quand je vais l’utiliser en sacoche.

Pour attacher au porte-bagage, j’ai mis 3 sangles (peut être que 2 plus larges suffisent) qui viennent s’attacher au porte bagage et une sangle élastique en bas qui vient faire le tour du montant du porte bagage pour éviter que la sacoche ne se soulève en roulant.

Sac à dos en mode normal

Bretelles glissées dans la poche plaquée pour transformer le sac à dos en sacoche de vélo

Les 3 sangles viennent passer sur le porte bagage puis se clipser sur le sac

La sangle qui est entre les D-rings passe derrière le porte -bagage pour que la sacoche reste plaquée au vélo

Je me suis beaucoup amusé à concevoir et à fabriquer ce sac. Ce que je pensais être compliqué (les bretelles!) était finalement facile. Par contre le montage de la poche rembourrée pour l’ordinateur avec le dos en mousse (très confortable 😀 ) m’a pris un temps fou!

Je ne sais pas si le plus simple n’est pas de garder l’idée du dos en mousse pour le confort mais de faire une pochette d’ordinateur amovible qui tient avec des velcros ou qu’on peut clipser…

Attention à votre machine à coudre!! J’ai la chance inouïe d’avoir hérité de mes beaux-parents une machine à coudre aussi solide qu’indestructible (je n’ai pas la date exacte mais il y a indiqué « made in West Germany » pour vous donner une idée 😉 ) achetée spécialement pour coudre des tissus lourds (costume de théâtre).

Il vous faudra peut être vous munir de solides aiguilles et de dés à coudre pour certaines coutures dans les sangles….

Les dimensions :

Poche principale :

J’ai choisi de faire un sac à enroulage dont la poche principale fait 31 cm de large, 18 d’épaisseur, 64 cm de haut
Le fond est dans un tissu plus sombre et plus épais (moins salissant et plus solide) qui remonte sur 4cm

Le haut est fermé par une bande de 5cm d’épaisseur fermée par une fermeture éclair

Patron de la poche principale

Poche avant :

18 cm de haut x 23 cm de large x 2 cm de profondeur

Poches latérales :

17 cm de haut , 13 cm de large, 4cm de profondeur

Poche intérieure ordinateur:

28 de large, 38 de haut, 5 de profondeur

C’est un GRAND sac, vous pouvez tout à fait garder la conception et faire un sac plus petit 😉

Les matériaux:

Les tissus :

  • Pour le tissu principal (marron) j’ai utilisé ma vieille toile de tente en coton (que je vais imperméabiliser à la fin)
  • Pour le fond, une vieille bâche en coton épais que j’ai teint en noir (finalement bleu très foncé )
  • Tissu de doublure récupéré . C’était une tente intérieure en coton/ polyester
  • Un peu de tissu réfléchissant pour faire de la déco (les losanges sur fond bleu marine)
  • 230 cm de biais pour cacher les coutures intérieures
  • Du fil TRÈS SOLIDE
  • Du fil normal pour l’intérieur du sac
  • De la dalle de piscine en mousse pour le rembourrage de la poche ordinateur et des bretelles

Les sangles :

Les attaches :

Les fermetures éclair:

  • une fermeture éclair de 45 cm pour fermer le haut du sac
  • une fermeture éclair de 20 cm pour la poche devant
  • une fermeture éclair de 20cm pour la poche intérieure
  • Il nous faudra aussi deux œillets en métal au niveau de la cordelette qui sort des poches latérales (la largeur des œillets dépend de l’épaisseur de votre cordelette…

Optionnel :

  • Pâte fimo pour faire des perles et des tirettes pour les fermetures éclair
  • 2 mètres de ruban supplémentaire pour faire une attache pour les clefs et une autre pour une pochette portefeuille/porte-monnaie
  • 1 fermeture éclair de 30 cm pour la pochette intérieure optionnelle
  • 2m de biais pour la pochette intérieure optionnelle
  • 2 anneaux pour attacher la pochette optionnelle au ruban
  • 2 petits mousquetons , un pour la pochette, l’autre pour les clefs

Réalisation:

Les bretelles :

Mes bretelles font environ 50 cm de long et 8,5 cm de large.

Je découpe leur forme dans la mousse, puis dans le tissu (un dessus, un dessous)
Je couds le dessus et le dessous en laissant ouvert en haut
Je glisse la mousse à l’intérieur
En haut je rajoute de la sangle perpendiculairement pour solidifier , elle dépasse un peu
Je couds de la sangle de 25mn sur toute la longueur en mettant une attache https://www.extremtextil.de/en/ladderlock-25mm-compact-mako-ll.html

La poche ordinateur:

Je découpe la mousse de devant de la poche, et je fais la face avant
Je couds tout de suite la poche et les emplacements des stylos que je veux avoir sur le devant de la poche ordinateur (on peut faire à sa guise, juste en haut ou jusqu’en bas, une poche zippée ou pas, des encoches pour les stylos…)

Ensuite je découpe la mousse du fond de la poche, la doublure intérieur ainsi que le dos du sac à dos.
Je couds la mousse sur la doublure puis j’assemble la doublure sur le fond du sac

Vous pouvez coudre un élastique sur le haut du sac pour maintenir l’ordinateur.
Au bout une attache style soutien gorge , ou dans ce genre là https://www.extremtextil.de/en/webbing-hook-plastic-15mm.html et une petite sangle pour la retenir font bien l’affaire

Montage du dos:

ATTENTION il y a des erreurs dans les photos!

J’avais oublié de mettre la sangle qui permet de porter le sac à la main (celle qui fait un U inversé), j’ai du découdre et recoudre (la dernière photo est OK)
Je mets une photo du dos terminé (pour que vous compreniez bien comment c’est monté)

Les mesures sont données DEPUIS LE BAS du tissu marron (celui qui va être cousu au fond noir)

La sangle qui va retenir les sangles du porte-bagage. Elle fait 30mm, elle est cousu parallèlement à 29cm du bas du tissu marron (entre le cm 29 et 26)
Sur cette sangle je vais mettre trois doubles sangles de 15mn solide. En dessous une sangle courte (3cm donc 6 cm aller/retour)qui retient la partie femelle de l’attache rapide. Et cousu en même temps sur le dessus une sangle de 35 cm (ou plus si votre bagage est très large) de 15mn de la même sangle solide qui va retenir la partie mâle de l’attache rapide

Dépassez d’au moins un centimètre en largeur (de chaque coté) !! vous recouperez l’excédent éventuel (en passant un coup de briquet pour que cela ne se défile pas)

Je positionne ces trois sangles aux extrémités et une au centre (en fait , c’est idiot d’en mettre une au centre puisque le sac à dos et un peu moins confortable.. mais en fait avec mes vêtements d’hiver cela ne me gène pas pour le moment quand je porte le sac sur le dos. Si cela me gène je couperai… mais ce sera un peu moins solide)


Peut-être utiliser une sangle plus large?


SOYEZ GÉNÉREUX AVEC LES COUTURES!!! ça doit être TRÈS TRÈS solide 😉

La sangle qui va retenir les bretelles du sac à dos. Elle fait aussi 30mm, elle est cousu parallèlement à 40cm du bas du tissu marron (entre le cm 40 et 37) . Dépassez là -aussi d’au moins un centimètre en largeur (de chaque coté) !!
Je positionne les deux bretelles (avec leur sangles de solidification cousues en travers) , mais aussi une sangle de 30mn de large et de 24cm de long que je positionne en U inversé. J’ai pris soin de coudre le milieu en deux pour qu’elle soit plus facile à porter.
Au milieu du U inversé, je couds aussi la sangle qui va servir à fermer le haut du bas par enroulement.

Les triangles qui vont supporter des D rings:
il y a une vidéo ici très bien faite (c’est en espagnol mais avec les images on comprend très bien) . Regardez donc à 15,48 minutes!


Une fois les triangles d’attache des D-rings finis, on prépare la poche plaquée. Elle arrive à la moitié de la sangle des 3 attaches porte-bagage (celle qui est le plus bas)

Le devant du sac :

La seule difficulté consiste à faire la petite poche zippée.

La vidéo du dessus explique aussi très bien la marche à suivre à partir de la minute 5,36.

Pensez juste à coudre AVANT un morceau de tissus ou ruban réfléchissant ou fluo (moi j’ai fait un losange sur fond noir) pour vous rendre visible sur la route!

Vous pouvez aussi faire une joli tirette en pâte fimo. Il faut penser à insérer la cordelette qui viendra s’attacher au curseur de la fermeture éclair avant de faire cuire la pâte (on fait cuire la ficelle avec la pâte)

Les poches latérales :

C’est EXACTEMENT la même construction que la poche du devant (avec explication sur la vidéo à partir de l5,48 minutes sauf que le haut est ouvert. Pas besoin de rabat , ni fermeture éclair.
A la place faite un ourlet pour passer une cordelette et mettez une tanka.

J’ai mis un œillet en métal là où sort la cordelette. Si vous n’en possédez pas (mais on en trouve très facilement), une couture type « boutonnière  » peut faire l’affaire.

Vous pouvez vous amusez avec de la pâte fimo pour faire une joli perle qui retiendra la cordelette derrière la tanka 😉

Le montage du sac

Voilà les 4 cotés du sac sont finis. Il nous faut maintenant finir la doublure puis le monter.

Pour la doublure il s’agit juste de faire un sac dans le sac. Nul besoin de coudre avec le tissu SAUF pour le dos puisqu’il y la poche ordinateur (le fond de la doublure est déjà cousu au sac)

Préparation des sangles sur le coté .
Je les ai placées entre 15,5 et 13 depuis le bas du tissu marron, et 36 et 33,5 depuis le bas du tissu marron.
Vous pouvez choisir autre chose mais attention de ne pas les mettre à la même hauteur que les sangles de 30mn cousues sur le dos, votre machine à coudre risque de se mettre en grève!

N’hésitez pas à scotcher les bretelles (scotch repositionnable) pour qu’elles ne viennent pas se placer bêtement sous l’aiguille de la machine.

Monter soigneusement le fond du sac avec des épingles. N’hésitez pas à laisser un peu plus qu’un centimètre de marge de couture pour le dos du sac, il vous faut une couture solide qui n’oublie ni la poche plaquée, ni les triangles qui retiennent les bretelles, ni les sangles latérales!

Le haut du sac + fignolage intérieur

Voilà le sac est monté, il ne reste plus qu’à finir le haut.

La doublure n’est pas cousue à l’extérieur (sauf au niveau du dos) , profitez en pour coudre la sangle, sur la façade du sac: celle qui va fermer le sac en haut par enroulement.
J’ai choisi une attache crochet rouge . Elle nécessite de coudre une sangle sur la longueur avec des coutures perpendiculaire qui vont retenir le crochet. (j’ai fait une couture tous les deux centimètres) mais surtout une sangle épaisse qui ne glisse pas .

Si vous choisissez une attache rapide (plus facile à trouver) il suffit juste de coudre quelques centimètres de sangle avec la partie femelle de l’attache 😉

Je couds alors le haut du sac avec la doublure (je fais juste une couture droite bien parallèle au fond du sac)

Puis je prépare une bande de tissus de 6cm qui fait exactement la largeur du sac à plat (plus un centimètre de couture)

Ne le préparez pas à l’avance, si vous avez cousu un peu de travers au niveau des bords de couture il peut y avoir 1 ou 2 cm de décalage. C’est l’occasion d’égaliser!

Sur cette bande de 5 cm et de 47cm de large chez moi (sans les bords de couture) , je place en haut ma fermeture éclair (reprendre le tuto de la vidéo très bien fait) mais aussi deux petites sangles sur les cotés qui vont m’aider à maintenir le sac pour quand je ferme la fermeture éclair.

Je couds ensuite cette bande surnuméraire sur le haut du sac (là où s’arrête la doublure) et voilà le sac est fermé.

Pour faire joli , on peut mettre du biais à l’intérieur du sac au niveau des coutures, c’est plus joli (c’est mieux de mettre du biais uni et sombre…. si vous huilez le tissu extérieur pour l’imperméabiliser il peut avoir des taches ou des auréoles sur un tissu clair)

Le sac est terminé, il ne reste plus qu’à mettre du ruban au bout des sangles pour qu’elles restent bien sages et ne viennent se flanquer dans les rayons et aussi à l’imperméabiliser

Rélie a fait un super tuto pour les sangles ici :


Imperméabilisation

J’ai fait deux passages avec ma cire 1er essai (comme c’était vraiment très long j’ai changé la formule en mettant 85% de paraffine et 15% de cire d’abeille) pour lui donner de la rigidité (c’est très efficace pour ça!)

et 2 passages (très généreux) de ma cire 2ème essai pour l’imperméabiliser réellement.

Il y avait beaucoup de surface et c’était très long. Du coup j’ai bloqué le sèche cheveux dirigé vers le sol dans le pied d’atelier vélo , je pouvais tenir la sacoche à deux mains sans me fatiguer 😉


ATTENTION, il était HORRIBLEMENT huileux! Mais après être resté une semaine sur un radiateur (en le retournant régulièrement) la cire a séché et il est devenue sec, plus rigide… mais aussi bien plus foncé.

Amélioration:

Je voulais un grand sac… mais du coup je m’y perds un peu.
J’ai rajouté une pochette attachée par un ruban (merci Rélie pour le ruban <3) où je place mon portefeuille et mon porte monnaie. C’est très pratique

J’ai fait aussi la même chose pour mes clefs .

J’ai cousu les rubans sur les cotés de la poche ordinateur en haut (un ruban de chaque coté)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *