Sacoche urbaine vélotaf

Mon tendre et cher trimballe de temps à autre sur son biclou un ordinateur portable si grand qu’il ne rentre dans aucune sacoche. Il n’avait trouvé de meilleure solution de l’accrocher par l’anse au guidon. Il me fallait agir!

Il est tout juste ciré, il n’est pas encore sec et pas encore patiné.. Il va foncer un peu et surtout s’uniformiser

J’ai choisi de réutiliser mon vieux double toit de tente (en coton) et ma vieille bâche (coton itou) pour l’extérieur. Pour la doublure, j’ai choisi d’utiliser aussi un veille tente intérieur en polycoton (que j’avais teint en même temps que la bâche bleu). Et j’ai aussi utilisé les crochets qui retenaient l’intérieur de la tente aux arceaux .

Si vous n’en possédez pas, on en trouve à Xtrem Textil.

On peut aussi faire sans: j’ai fait ma propre sacoche de vélofaf sans aucun de ces crochets, elle assure100 km de biclou chaque semaine 😉


J’ai juste racheté des sangles et des fermoirs.

J’aurais pu prendre des fermoirs en plastique, solides et pratiques pour le vélo mais j’avais envie de faire quelque chose de plus urbain :

Attache de serrage choisie pour les sangles de coté

Attache de serrage choisie pour la fermeture par enroulement

Je vous mets en photo toutes les étapes de la réalisation.


Attention, c’est un très grand sac, il faut le redimensionner à votre guise.

CE SAC EST CONÇU POUR UN PORTE-BAGAGE TUBUS EVO qui a deux barres horizontales:


J’ai choisi de mettre deux sangles de 15mm de sécurisation en haut, mais en fait il repose surtout sur les 3 crochets.
2 en haut qui se clipsent sur la barre intermédiaire.
Celui du bas qui se clipse sur la petite barre en bas et qui empêche qu’il ne se soulève en roulant.

Les deux sangles en haut sécurisent la sacoche (facultatif?)

et les trois crochets

Là il n’est pas encore ciré ni même encore fini…..

Matériel :

Il s’agit d’un sac asymétrique qui se ferme par enroulage. Les cotés peuvent se resserrer grâce à deux sangles de chaque coté. Il a un dos en mousse qui s’adosse au porte-bagage, J’ai mis un fond bleu/ noir moins salissant, ce sac fait 14cm d’épaisseur.

J’ai mis une petite poche devant, elle fait 24 cm de large sur 24 cm de haut.

Plan général :

La mousse est une dalle de piscine , ça se découpe facilement au ciseau

Je découpe la face, le dos et le fond et je passe les bords avec un point zigzag

Je couds le fond avec le devant et le dos

Je positionne la mousse sur le dos que je maintiens avec des épingles.

Sur le fond je couds une sangle de 40mm qui va venir se positionner au niveau de la barre du haut

J’y couds (à travers la mousse ) les deux sangles de 15mm qui font venir s’enrouler sur le haut du porte-bagage.
La sangle de 25mm qui va venir fermer le sac
La sangle de 30mn pliée en deux et cousue au centre pour faire une poignée confortable

Je note bien à la craie l’emplacement idéal des crochets

Que je positionne en cousant de la sangle de 15 mm en hauteur pour la maintenir, en largeur pour la consolider
Je couds par dessus de la sangle de 30mm de large pour que ce soit vraiment très solide

L’image est un peu plus tardive mais on voit bien la sangle que j’ai ajoutée pour solidifier les crochets

Pour la poche de devant, j’ai repris la même vidéo très bien faite que j’avais utilisé pour mon précédent sac la marche à suivre est à partir de la minute 5,36.

J’ai choisi d’y rajouter de la déco en tissu réfléchissant
Je la prépare avant

Ma poche est terminée (ici 24cm de haut et 24cm de large)

Il me faut centrer la déco puis coudre la poche sur le devant du sac

(c’est vrai, c’est un peu de travers, mais à San Miniato al Monte il y a aussi de la déco de travers.. #Firenze)

Je fais aussi une déco sur le coté qui se trouve face aux voitures.
Je la couds et je monte le sac

En faisant bien attention de bien placer les sangles et les attaches qui font venir resserrer le sac sur les cotés (deux sangles de chaque coté)

Voilà mon sac est terminé sur les 4 cotés

Pour la doublure, il suffit juste de faire UN SAC DANS UN SAC.
Je découpe les 4 cotés

Je couds mon cube en faisant attention de rogner un coin

Je l’insère dans mon sac (avec les coutures vers l’extérieur).
et je fais une couture sur le haut du sac que j’ai égalisé

L’intérieur de mon sac est terminé.
(si vous voulez un intérieur plus compliqué, allez donc jeter un œil sur ma précédente réalisation)

Il me reste à finir le haut du sac
Je calcule la largeur exacte et je découpe deux bandes de 10 cm de haut

Je couds la fermeture éclair, puis les cotés

Sur les bords je rajoute deux morceaux de sangles de 20mm qui font permettre de le maintenir pour l’ouvrir ou le fermer

Voilà , le haut est terminé

Je l’assemble au reste du sac en faisant bien attention de mettre avant la sangle qui va me permettre d’accrocher le G-ring rouge (fermeture à enroulage)

J’ai cousu une sangle de 25mm qui part de la poche vers le haut . Je fais une couture perpendiculaire tous les deux centimètres. Le G-Ring tient parfaitement bien

Je rajoute du biais (merci Rélie <3) pour cacher les coutures au niveau de la fermeture du haut et de celle qui maintient le haut au corps du sac

Voilà , le sac est presque fini. Il me faut encore l’imperméabiliser et le rigidifier. Pour cela 2 passages à la cire 1ére essai

Et un passage généreux à la cire imperméabilisante 2ème essai :

Il me faut encore plusieurs jours de plein soleil (nous sommes fin avril, les radiateurs sont éteints) pour qu’il arrive à maturité.
Mais il me reste encore quelques fignolages :

J’ai fait de la fimo en millefiori que j’ai fait cuire avec une ficelle:

Quand la cire n’est pas sèche elle marque beaucoup, avec le temps elle devient uniforme

Elles me servent de tirette pour les fermetures éclair.
Fermeture de la poche :

Fermeture du haut :

La cire est toute fraîche, dans une semaine, il n’y aura plus de marques blanches

J’ai aussi cousu du ruban au niveau des sangle pour qu’elles ne volent pas au vent et ne finissent dans les rayons comme Rélie l’explique dans son article

C’est très bien pour protéger les rayons mais c’est moins facile pour resserrer qu’une sangle libre…

Le sac est fini, il n’est pas encore tout à fait sec (il le sera dans une semaine) donc il marque les pliures et n’a pas encore sa couleur définitive (il va encore foncer un peu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *