Sac à sacoches

Transporter ses sacoches sur le vélo ne pose aucun problème, elles sont faites pour ça!
Par contre prendre le train, le bus, parfois la voiture et surtout l’avion peut s’avérer compliqué quand on a 6 ou 7 sacs différents accrochés sur le vélo.

J’ai résolu le problème en me faisant « un sac à sacoche ». J’entasse toutes mes sacoches dedans (sauf une que je garde en bagage à main) ce qui me permet de ne pas en égarer mais aussi et surtout en avion de ne payer que POUR UN SEUL BAGAGE!

Le sac Tati

Il existe des sacs tout fait sur le net qu’on peut utiliser : le célèbre sac Tati (ou sac Barbès)!

Mais oui! Celui la même que nous avons vu parfois tourner sans fin , esseulé sur un tapis d’aéroport en l’attente de son propriétaire :

Il ne coûte rien , ne pèse pas non plus grand chose, n’est pas forcément bien solide mais bien scotché il fera parfaitement l’affaire.
Seul défaut : ses dimensions qui ne sont pas forcément les plus adaptées pour le transport des sacoches, ni pour le voyage en avion.
En effet le grand modèle est certainement le plus intéressant mais certaines compagnie d’aviation sont regardantes lorsque les bagages dépassent 80cm.

Le sac transparent Ikea :

https://www.ikea.com/fr/fr/p/dimpa-sac-de-rangement-transparent-10056770/

Sac de rangement, transparent 65x22x65 cm

Utilisé et validé de nombreuses fois par Sa Rah , voyageuse à vélo qui connaît l’Islande comme sa poche! 😉

Les malles souples

(merci Gégé 😉 )

Celles du vieux campeur sont aussi une piste intéressante :

https://www.auvieuxcampeur.fr/toutenvrac-maxi-premium.html

Elles sont moins plates la petite ne dépasse 80 cm et ses 125 litres sont suffisants , elles sont beaucoup plus solides… mais du coup se pose un problème de poids (et aussi de prix : 82€ )

Que faire d’un sac à sacoche qui pèse au moins 600g pendant la randonnée?

On en trouve de moins chères sur le net mais je n’ai trouvé aucune indication de poids, n’hésitez pas à commenter si vous avez des précisions ou des pistes intéressantes.

Rangement pour housse de couette (ou pour vêtements)

Je n’ai pas testé, il en existe de toutes les dimensions, de plusieurs qualités, je crains que cela ne soit pas très solide. Ce n’est pas vraiment conçu pour voyager mais plutôt pour entreposer, mais en la sanglant/ scotchant pourquoi pas? En tout cas c’est une piste .

Sac à sacoche maison

J’ai essayé de résoudre le problème en réfléchissant aux dimensions idéales pour éviter les suppléments bagages tout en faisant une housse la plus légère possible.

En faisant des recherches sur les tailles acceptées en soute j’en suis arrivé à la conclusion qu’un bagage carré de 50 x 50 X 50 cm serait accepté par toutes les compagnies de train, de bus et d’avion.
En fait, il est un peu en dessous des normes : si les sacoches s’affaissent à l’intérieur il fera 55 cm de large, on atteint la limite.

Pour le tissu j’ai choisi le PEHD à 80g/m2 pour la première, à 70°g/m2 pour la 2nde, ce qui me donne un sac à sacoche très léger que je recycle en le mettant sous ma tente toutes les nuits (avec la housse du vélo maison faite dans la même veine)
J’ai fait avec ce que j’avais sous la main. Ce serait à refaire je pense que du nylon ripstop serait un meilleur choix : plus solide et plus léger. Le même tissu par exemple que j’ai utilisé pour fabriquer la housse de vélo ultra légère.

Poids : 125g pour la première
116g pour la 2nde

Pourquoi deux réalisations? Et bien parce que depuis 2017 la première à BEAUCOUP vécu et beaucoup voyagé ! Toujours elle a rempli son office :

Je n’ai pas mis de photos de tous ses voyages ( loin de là!) mais vous pouvez remarquer au fil du temps à quel point elle s’est avachie 😉 …en reluquant bien , vous pouvez voir les accrocs sur la face de droite de la dernière photo 😉 )

Elle s’est usée jusqu’à la corde sur un quai de la gare d’Atocha à Madrid en février dernier (2020) où j’ai dû traîner mes deux housses sur le sol pendant des centaines de mètres, elles étaient toutes les deux à refaire mais je n’ai pas loupé ma correspondance !

Avantage de cette sacoche :

  • Le poids
  • Le volume une fois pliée (l’équivalent d’une canette de 0,5 l)
  • Le prix (quelques euros)

Les défauts :

  • La durabilité (qu’on peut corriger en utilisant du cordura par exemple, ce sera un peu plus lourd)
    ou du nylon qui serait certainement le meilleur choix (solide et léger)
  • La difficulté à la manipuler

C’est en fait le gros défaut : comme j’entasse toutes les sacoches dedans j’ai l’assurance de déchirer le tissu si je mets des poignées… Quand c’est moi qui la manipule je la prends dans les bras
Mais en avion où elle va avoir affaire à des manutentionnaires il vaut mieux prendre quelques précautions.


Selon ce que j’ai sous la main je scotche, ou je sangle (voire les deux), elle a toujours bien résisté.

Réalisation

Fourniture :

  • Bache PEHD grammage au choix => plus c’est épais plus c’est solide mais plus c’est lourd
    (ou nylon ribstop ou cordura léger)
  • Fil solide
  • 2 zips (fermeture éclair) de 50 cm.

Ce sac est juste un gros carré sans aucune fioriture avec deux zips en haut

Découper 6 carrés de 52 x52 cm (si vous faites des doubles coutures – voir plus bas – rajouter 1 cm à chaque carré.

Évitons d’utiliser des aiguilles pour les maintenir : chaque trou fragilise le tissu.

Sur le PEHD j’utilise un feutre indélébile pour indiquer l’endroit de la piqûre et des pinces pour maintenir :

Ici c’était sur une sacoche de cadre mais c’est le même principe

Pour le PEHD coudre à point espacé!

C’est très important : plus vous allez resserrer les points et plus votre tissus sera fragilisé. D’où l’importance de coudre avec du fil solide.

Vous pouvez aussi faire des coutures rabattues (ou double couture) :

Pensez alors à rajouter un cm à vos dimension de carré!

En haut je mets deux zips (ici ils ne sont pas de la même couleur car zips récupérés à droite à gauche…)

Je rajoute deux petites pattes pour pouvoir accrocher une étiquette de voyage (j’ai bien pris garde de la faire toute petite pour que ne puisse pas penser qu’on peut la porter par là)

Et voilà le résultat fini :

Pourquoi pas de sangle?

En effet rien de plus simple que de mettre des sangles. Les bords (avec œillets) de la bâche en PEDH s’y prête d’ailleurs à merveille. Elles seront solides.

Trop solides? en tout cas c’est l’impression que ça me donne. J’ai utilisé du PEHD 70g/m2 qui est léger mais fin…

Sur le dernier sac j’ai soigneusement tracé une ligne à 8 cm du bord , j’ai préparé les sangle à la bonne longueur et au moment de coudre j’ai changé d’idée. J’ai peur que le tissu se déchire au niveau de la couture de la sangle.

Si vous voulez tester, je serai ravie d’avoir vos conclusions!

4 commentaires sur “Sac à sacoches”

  1. J’ai fait le même genre de housse, j’en ai aussi une pour empaqueter mon vélo. J’ai utilisé de la toile de parapente ( récup) elle est extra légère et très solide. Pour les sangles, tu pourrais les passer sous le sac sans forcément les coudre partout, système en croix, ça te permet de coudre les sangles mais pas la toile.
    Super votre site! Isabelle

    1. Merci Isabelle.
      En fait pour les sangles , je fais la même chose que toi : système en croix. Par contre je ne les couds pas car j’utilise les sangles qui attachent ma sacoche de cintre sur Corentine.
      (j’ai cousé des ronds de sangle dans lesquelles je les fait passer , ça aide à maintenir)
      Malgré tout ça , tu as raison, coudre des sangles pourrait être une bonne idée pour permettre le portage à l’épaule par exemple!
      Tu portes à l’épaule avec des sangles?
      Pour la housse de vélo je vais faire un tuto vélo et c’est pareil , je fais un système avec des sangles en croix, mais il ne permet pas le portage à l’épaule.
      Je pense essayer en faisant passer des sangles à travers la housse qui viennent s’accrocher directement sur le cadre du vélo.
      Tu arrives à porter à l’épaule toi?

  2. Bonjour Marie, d’abord merci pour le petit mot sur mon livre sur l’Atacama. Je suis admiratif de la minutie avec laquelle tu organises tes affaires en matière de voyage à vélo. N’ayant aucune agilité en matière manuelle, juste à la limite taper sur un clavier pour écrire mes souvenirs en tous genres.
    Pour ma part en matière de portage des sacoches et autres au cours des voyages, j’ai un sac North Face qui me sert de sac de voyage unique dans lequel je mets tout. Une fois sur place, mes affaires réparties dans les sacoches, je pose le sac North Face sur mon porte-bagage arrière, et selon les exigences de voyage en matière de logistique ou de climat, cela me permet parfois de partir avec deux sacoches seulement. De plus le sac North Face sert de sac à dos si l’on décide de faire un sommet au passage.
    En matière de housse à vélo, dont il est aussi question, la grande question est-ce que dans un carton le vélo est mieux protégé que dans une housse? Ayant testé les deux j’ai eu moins de casse en carton qu’avec une housse, mais les statistiques s’analysent sur les grands nombres, donc l’expériences de tous m’intéresse.
    En tout cas merci et bravo pour ton site
    Luc

    1. Bonjour Luc,
      Un super idée ton sac North Face!! Aurais tu un lien ou une photo, ce serait bien de mettre ta technique dans l’article si tu le veux bien
      Sinon en avion tu as raison un carton c’est beaucoup mieux, et c’est aussi ce que je privilégie le plus souvent! En Islande je n’ai pas trouvé de carton pour le retour et j’étais quand même bien contente d’avoir la housse que j’ai bourré avec des cartons dénichés dans une poubelle 😀
      En fait le vrai soucis c’est le voyage en train ou en bus. Voyages tu avec un carton aussi? Mais qu’en fais tu après?
      Quand je prends le TGV pour un voyage de 15 jours , je trouve beaucoup plus simple d’avoir une housse légère et je protège le plus gros avec des cartons que je trouve à la gare que d’aller chercher un carton chez un vélociste. D’autant que je suis la seule à le manutentionner, je prends bien soin de ma belle Corentine 😀

Répondre à Luc DEVORS Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *