Cire imperméabilisante 1er essai

Étiquettes:

Pour mes guêtres j’avais absolument besoin de réussir à imperméabiliser du coton.

Pour tester j’ai commencé par faire une double petite sacoche de cadre pour mon homme ( ici la marche à suivre ) dans un vieux pantalon en coton qui ne se tient pas du tout :

J’ai bourré avec du papier sinon ça s’effondre comme un vieux chiffon

J’ai testé la méthode de MYOG – sulfites : https://myog.sulfitesgear.com/fabriquer-cire-impermeabilisante/ :

90 % de parraffine et 10% de cire d’abeille

  • Je fais fondre au bain-marie
  • Je mets dans un récipient
  • Je laisse durcir
  • Je démoule

=> J’obtiens un petit pain tout dur

  • je frotte le tissu, il devient tout blanc,
  • je fais fondre au sèche cheveux
  • il devient tout beau

Eh oui c’est aussi simple que cela. Je précise que le premier sèche cheveux utilisé était peu perfectionné (un seul niveau de chauffe) et c’était interminable, en demandant aux enfants (moi je ne me sèche JAMAIS les cheveux) j’en ai trouvé un autre avec lequel ça allait beaucoup plus vite

Je continue à suivre les instructions, je fais deux passages à la cire (c’est long et fatiguant) je laisse sécher sur un radiateur pendant 48 heures.
A ce moment là JE SUIS FOLLE DE JOIE! Ma petite sacoche toute moche est devenu splendide et en prime, elle se tient bien, le tissu a foncé, MA-GNI-FIQUE !

Forte de mon succès , je fais mes guêtres et décide de leur faire subir le même sort :

Celle de gauche est brut, celle de droite est passée à la cire

Oui mais voilà, les guêtres il faut ABSOLUMENT qu’elles soient VRAI-MENT imperméables, alors c’est parti pour les essais après 48 h de repos … et là c’est la cata!

La sacoche de cadre toute belle, toute noire est à peine déperlante! , si l’eau stagne elle est absorbée irrémédiablement….

Comme il convient que le tissu soit tissé serré pour que cela fonctionne j’imagine tout de suite que ce vieux pantalon peut ne pas convenir.


Mes guêtres sont taillées dans un ancien double-toit de tente en coton de très grande qualité, il est parfait pour cet usage !

2 passages à la cire.. BOF, j’arrête là et je continue les essais sur les guêtres

  • 3 passages, ça prend l’eau
  • 4 passages ça prend l’eau
  • Finalement je m’énerve, je cire AUSSI l’intérieur et frotte une 5ème fois l’extérieur en mettant toute la cire que je peux!
  • De toute façon je n’ai plus de paraffine, je peux plus remettre de couche…

Ayé! il m’a fallu un temps fou, de la cire à gogo et enfin ça semble imperméable ….
Mais à quel prix!
C’est tout cartonné, et il y a des traces à chaque pliure….

J’avoue: je l’ai volontairement mis en boule pour voir le résultat…

Conclusion :

Cette méthode a un rendu magnifique avec deux passages … après c’est du carton.
Cette cire n’a strictement aucune odeur par contre elle est chronophage et surtout moyennement efficace sauf si on en met des tonnes!

Bref pour faire tenir un tissu trop mou elle est parfaite pour le reste, j’ai déjà trouvé mieux à base de produits plus naturels (la paraffine est un dérivé du pétrole).

Ma petite sacoche de cadre vient de recevoir un autre traitement et elle est maintenant imperméable :

2 commentaires sur “Cire imperméabilisante 1er essai”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *